Top des meilleurs conseils pour l’ouverture de votre entreprise viticole !

image cave à vin

Le vin n’est pas seulement une boisson. La saveur et le caractère du vin sont influencés par les éléments, la géographie et le processus de fermentation. Une bouteille de vin raconte une histoire et gérer une entreprise viticole, c’est gagner sa vie en racontant ces histoires, en partageant sa passion, en voyageant et en rencontrant des gens intéressants. C’est en quelque sorte une boisson détox.

 

Nous pourrions parler de travailler dans l’industrie du vin, de devenir sommelier par une formation WSET ou bien simple marchand de vin. Mais dans cet article, nous nous intéressons à la création d’une entreprise viticole, qu’il s’agisse d’avoir son propre vignoble, de créer un magasin de vin ou de gérer une entreprise en ligne. Voici les nombreuses façons de se lancer dans ce domaine fascinant…

 

Établir un modèle d’entreprise

 

Tout d’abord, il existe plusieurs façons de gérer une entreprise viticole. Outre les différents types d’entreprises, il existe différents niveaux d’implication. Vous pouvez être un investisseur, un gestionnaire ou le diriger en tant que membre d’une équipe. Si vous dirigez une entreprise viticole, cela peut signifier acheter des raisins, établir une relation avec un vignoble, investir dans un vignoble, en démarrer un vous-même ou traiter avec plusieurs fournisseurs pour votre boutique, e-shop ou bar à vin.

Il est également utile de se demander à qui vous allez vendre votre vin : à des détaillants, à des grossistes ou directement aux consommateurs. Une fois que vous avez décidé si vous êtes un grossiste, un détaillant ou une entreprise de services, vous pouvez prendre les mesures suivantes.

 

Les premières étapes de la création d’une entreprise vitivinicole

 

Quel que soit le type d’entreprise que vous créez, il y a des choses standard à faire au départ… au delà de rassembler autour de vous une équipe compétente dotée d’une formation barman par exemple pour le service des boissons.

 

Établir un nom, une marque et une entité commerciale

 

Quel type de vin aimez-vous et pourquoi l’aimez-vous ? Y a-t-il des marques dont vous êtes friands ? Quelle est l’identité de votre propre marque ? Une fois que vous avez pensé à un nom efficace pour votre marque et votre entreprise, enregistrez votre entreprise. Chaque administration locale a un itinéraire précis (avec beaucoup de paperasserie !) pour la création d’une entreprise.

 

Créer un plan d’affaires

 

Il s’agira de faire des recherches sur les frais généraux (verre en cristal, matière première), des salaires (y compris le vôtre) aux frais de marketing, au loyer, aux marges (coût de création d’une bouteille de vin par rapport au prix de vente) et bien d’autres choses encore. Nombre de ces détails sont similaires à ceux d’un plan d’affaires pour une entreprise de restauration.

 

Trier les licences, les permis et les taxes

 

À moins que vous n’ayez la chance de vivre dans une belle région viticole, il y a de fortes chances que votre entreprise dépende de fournisseurs internationaux. L’Union européenne dispose de réglementations strictes en matière de production de vin, dont certaines visent à lutter contre la surproduction. Comme pour toutes ses lois, il existe des informations et des documents complets et accessibles au public sur la réglementation du vin.

 

Acheter une cave à vin

 

C’est une voie d’accès plus coûteuse au commerce du vin, mais plus rapide. Vous pouvez acheter une petite entreprise qui a du potentiel ou investir dans une entreprise déjà florissante. L’avantage évident est qu’une grande partie du travail est déjà faite pour vous : achat et installation de l’équipement, préparation du terrain, embauche initiale et peut-être même marketing ou création de la marque. L’inconvénient, outre le coût initial, est que l’entreprise, sa culture, son image de marque et même le goût du produit seront déjà établis. Il peut être difficile – ou même mauvais – de donner une nouvelle tournure à l’entreprise.

 

Ouvrir un magasin de vin

 

Comme pour un vignoble, vous pouvez choisir d’acheter un vignoble existant ou de créer votre propre vignoble. Cependant, une troisième option – et très populaire – consiste à en exploiter un qui fait partie d’une franchise. Une franchise comporte déjà de nombreux éléments pour lesquels vous devriez travailler, à savoir la reconnaissance de la marque et un marché intégré. Cependant, plus encore que l’achat du vignoble d’un autre, une franchise ne permet pas de prendre des décisions aussi indépendantes.

BLOG

Devenir un chef cuisinier reconnu !

Une fois que vous pouvez vous imaginer occuper l’emploi de vos rêves, la prochaine étape consiste à vous assurer une formation qui vous permettra d’y parvenir.  Votre matrice individuelle comporte…

Une boisson détox pour un corps sain !

Chaque jour, nous sommes exposés à des centaines de produits chimiques, qu’il s’agisse de produits cosmétiques, de produits d’entretien ménager, de l’air que nous respirons ou des aliments que nous…

Les meilleurs conseils pour devenir barman 

N’allez pas à l’école de barman : Tout ce que vous y apprendrez, ce sont de mauvaises habitudes que quelqu’un d’autre devra vous enseigner, et peut-être quelques habitudes à moitié…